Amérique du Nord
URL courte
Par
9488
S'abonner

Les États-Unis disposeront de millions de doses d’un vaccin contre le Covid-19 d’ici la fin de l’année, mais la pandémie prendra fin même en l’absence de vaccin, a estimé le Donald Trump lors d’un meeting de campagne.

La pandémie de Covid-19 aura une fin avec ou sans vaccin, a déclaré samedi 17 octobre le Président Donald Trump devant ses partisans en Floride.

«Le vaccin mettra fin à la pandémie une fois pour toutes. À vrai dire, la pandémie aura une fin même sans vaccin», a indiqué M.Trump.

Il a assuré que le vaccin américain contre la maladie à coronavirus serait prochainement prêt et que les États-Unis disposeraient de 100 millions de doses d’ici la fin de l’année.

Trump positif au Covid-19

Donald Trump a annoncé avoir été testé positif au Covid-19 le 2 octobre, de même que sa femme Melania, et a précisé qu'ils se plaçaient en quarantaine. Barron Trump, 14 ans, l'un des fils du Président américain, a aussi été testé positif au coronavirus sans présenter de symptômes.

Le Président américain a été hospitalisé pendant trois nuits au centre médical militaire Walter Reed, à proximité de Washington. Sorti de l’hôpital le 5 octobre, Donald Trump, qui selon ses médecins n’est pas encore complètement guéri du Covid-19, est retourné à la Maison-Blanche

À l’heure actuelle, les États-Unis comptent le plus grand nombre d’infections et de décès dus au Covid-19. Le nombre de cas positifs y a dépassé les 8 millions. Plus de 218.000 personnes sont mortes des suites de cette maladie.

Lire aussi:

Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
Floride, Covid-19, pandémie, Donald Trump, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook