Amérique du Nord
URL courte
Par
281432
S'abonner

D’après les conditions du service client de l’entreprise Internet Starlink appartenant à la société SpaceX d’Elon Musk, Mars est une «planète libre» et la future colonie sur la planète rouge ne reconnaîtra pas les lois en vigueur sur Terre.

Une branche de SpaceX, la société d’Elon Musk, affirme que Mars est une «planète libre» et que la vie n’y sera pas régie par les mêmes lois que celles appliquées sur Terre.

Cette déclaration fait partie des conditions du service client bêta de l'entreprise Internet Starlink appartenant à SpaceX et qui ont récemment été envoyées aux clients.

Des principes «établis de bonne foi»

Dans le chapitre Lois applicables, Starlink déclare que SpaceX ne respectera pas les lois internationales au-delà de la Terre et de la Lune et adoptera des principes d'autonomie «établis de bonne foi».

Les conditions ont été partagées sur Twitter et Reddit une semaine après qu'Elon Musk a révélé son intention de construire une méga constellation de satellites autour de Mars et une ville autosuffisante sur la planète rouge qui ne dépendra pas de la Terre pour survivre.

Musk a parlé de ses projets la semaine dernière lors d'une visioconférence de Mars Society. Il a souligné qu'il fallait construire cette ville avant une Troisième Guerre mondiale et a exprimé l'espoir qu'elle n'aurait jamais lieu en ajoutant que si c’était le cas la chance de construire cette colonie serait très peu probable. Il prévoit d'y envoyer un million de personne d'ici 2050.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Tags:
Elon Musk, Starlink (constellation de satellites), Mars
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook