Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
4936
S'abonner

Le jour de l’élection présidentielle aux États-Unis a été déjà marqué par les premières tensions entre ceux qui se réunissent sur la Black Lives Matter Plaza de Washington. Ainsi, un partisan du Président sortant a été violemment pris à partie pour avoir scandé «All Lives Matter, White Lives Matter», montrent des vidéos publiées sur le Net.

Dans l’attente des premiers résultats de l’élection présidentielle, des tensions ont éclaté aux abords de la Maison-Blanche.

​Selon les séquences relayées sur le Net, un partisan de Donald Trump a été pris à partie plusieurs fois. Il a reçu un coup de batte de baseball sur la tête après avoir scandé «All Lives Matter, White Lives Matter».

Des centaines de personnes se sont réunies ce mardi sur la Black Lives Matter Plaza de Washington. La police y a déployé des renforts. Les gens chantent, dansent, crient des slogans de soutien à leur candidat et contre leur adversaire, selon un correspondant de Sputnik.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
Maison blanche, Washington, élection présidentielle, élections, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook