Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (105)
7847
S'abonner

Alors que le dépouillement des votes continue, Joe Biden a déclaré être «en bonne voie» pour gagner l’élection, annonçant sa victoire dans l’Arizona, un État-clé. Selon lui, les résultats ne pourront être affichés que le matin du 4 novembre aux États-Unis ou plus tard.

Le candidat démocrate Joe Biden a affirmé qu'il était «en bonne voie pour gagner» la présidentielle contre Donald Trump.

«Nous pensons que nous sommes en bonne voie pour gagner cette élection», a-t-il déclaré devant des sympathisants rassemblés dans son fief de Wilmington, dans le Delaware.

«Nous sommes confiants sur l'Arizona», un État-clé, a ajouté le candidat démocrate, tout en suggérant qu'il pouvait remporter dans un autre État important: «Nous allons gagner la Pennsylvanie».

Selon lui, les résultats de l'élection ne seront peut-être connus que le 4 novembre dans la matinée ou plus tard, à l'heure américaine. «Ce n'est pas fini tant que chaque vote n'est pas compté», a-t-il précisé.

Résultats préliminaires

Dans le même temps, le Président sortant a prédit sa victoire et a accusé les démocrates, ses adversaires, d’essayer de «voler» l’élection. Sur son compte Twitter, il a promis de ne jamais «se laisser faire» en rappelant que les bulletins ne peuvent pas être déposés après la fermeture du scrutin.

À 7h, heure de Paris, le candidat démocrate Joe Biden avait remporté 205 grands électeurs contre 171 pour le Président républicain sortant Donald Trump, selon les projections de l'institut Edison Research qui portent sur l'attribution de 376 grands électeurs.

 

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (105)

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
vote, victoire, Joe Biden, Donald Trump, élection présidentielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook