Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
211038
S'abonner

Après que Donald Trump a suggéré d’arrêter le décompte des bulletins de vote et de saisir la justice en raison d'une «fraude», le QG de son adversaire, Joe Biden, a répondu que cette déclaration était «scandaleuse» et «sans précédent», tout en promettant de résister.

Le QG de Joe Biden a qualifié la menace du Président sortant Donald Trump d'essayer d'arrêter le décompte des voix de «scandaleux», affirmant que son équipe juridique était prête à empêcher un tel acte «sans précédent».

«La déclaration du Président ce soir sur sa tentative de mettre fin au dépouillement des bulletins de vote dûment déposés était scandaleuse, sans précédent et incorrecte», a déclaré le directeur de campagne de Biden, Jen O'Malley Dillon, dans un communiqué.

«Nous avons des équipes juridiques prêtes à se déployer pour résister... et elles l'emporteront», a ajouté Dillon, en réponse à Trump qui a menacé de saisir la Cour suprême pour contester le décompte des votes.

Le dépouillement en cours

Sans fournir de preuve, Donald Trump a affirmé que l'élection avait subi une fraude contre l'opinion américaine, promettant de saisir la Cour suprême. En plus de cela, il a revendiqué sa victoire face à Joe Biden, en soulignant ses résultats «phénoménaux» à l’élection, alors que ceux de plusieurs États clefs restent encore inconnus.

Précédemment, Joe Biden s’était déclaré «en bonne voie» pour gagner l’élection, annonçant sa victoire dans un État-clé comme l’Arizona. Il s’est également dit sûr de remporter la Pennsylvanie.

 

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Repas haut de gamme: une sénatrice surprise par Mediapart à la sortie d’un déjeuner dans un hôtel
Tags:
États-Unis, vote, élection présidentielle, Donald Trump, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook