Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (105)
1822
S'abonner

Des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de plusieurs États américains la nuit de l’élection. Des slogans anti-Trump ont été entendus à New York et à Washington, alors que des drapeaux américains ont brûlé dans plusieurs villes.

Alors que les résultats de l’élection présidentielle continuent de se préciser, des manifestants ont afflué dans les rues de nombreuses villes américaines, rapportent des médias locaux.

Des drapeaux brûlés

Un drapeau américain a brûlé à quelques rues de la Maison-Blanche à Washington, alors que des centaines de manifestants s’étaient rassemblés en appelant à une «révolution», indique The Independent.

Les manifestations de Washington ont été en grande partie pacifiques, rapporte NBC News. Elles ont duré jusqu’au petit matin.

La ville de Portland, dans l’Oregon, a également été marquée par des rassemblements lors desquels un drapeau américain a aussi été brûlé.

Les commerces de Washington et de New York, quant à eux, avaient fermé et clos leurs vitrines par crainte que les résultats des élections ne provoquent de grandes manifestations et des violences potentielles.

Slogans anti-Trump

Des manifestants de New York ont demandé le départ immédiat de Donald Trump et de Mike Pence, le vice-Président sortant, selon des correspondants de Sputnik présents sur place. Ils ont scandé: «Trump vole nos élections», «Trump/Pence, partez maintenant».

Plus d’un millier de personnes ont protesté contre le Président sortant Trump sur la «Black Lives Matter Plaza» (16e rue nord-ouest), à proximité de la Maison-Blanche, tandis que des centaines d'autres ont défilé dans des parties du centre-ville de Washington, bloquant parfois la circulation et déclenchant des feux d'artifice.

Trafic bloqué

Au moins huit personnes ont été arrêtées après que des manifestants ont bloqué les rues du centre-ville de Seattle, dans le Washington, a déclaré le département de police dans un communiqué. Les arrestations ont eu lieu pour des cas de délits, d’une agression visant un agent de police, de conduite imprudente et de harcèlement de piétons.

Attaque au couteau

Quatre personnes, identifiées comme des membres d'un groupe, les Proud Boys, qui soutient le Président Donald Trump, ont été poignardées ce 4 novembre non loin de la Maison-Blanche, à Washnigton. Selon les victimes, leurs agresseurs appartenaient au mouvement Black Lives Matter.

Quelques heures après le début du dépouillement, Donald Trump et Joe Biden sont coude-à-coude. Le décompte des votes risque de durer plusieurs jours. Les deux candidats se déclarent vainqueurs à cette présidentielle.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (105)

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
Joe Biden, Donald Trump, manifestation, États-Unis, élection présidentielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook