Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (118)
133
S'abonner

Alors que le dépouillement des voix est toujours en cours, les manifestations pacifiques qui se sont tenues à Manhattan mercredi 4 novembre au soir se sont transformées en affrontements entre les protestataires et la police, à la suite desquels une soixantaine de personnes ont été arrêtées.

Environ 60 manifestants ont été interpellés à Manhattan lors d’affrontements avec la police, rapporte le New York Times.

​Les manifestations ont eu lieu dans le contexte de la présidentielle américaine. Les manifestants ont brièvement bloqué la circulation et crié des slogans appelant à l'incendie des postes de police. Vers 20h30 (heure locale) dans le quartier de West Village, la police a décidé de dégager la chaussée et de disperser un groupe de plusieurs centaines de personnes.

​Lorsque les manifestants ont commencé à être poussés hors de la rue, ils ont commencé à incendier des poubelles, à jeter des œufs et des pierres sur la police et à leur résister, mais les forces de l’ordre ont encercle les manifestants avant de procéder à des arrestations. Les heurts suivants se sont produits une heure plus tard près d'Union Square Park.

​Ils ont «tenté de détourner une manifestation pacifique»

«Nous apprécions l'importance de la liberté d'expression», a déclaré le département de police dans un communiqué publié sur Twitter, ajoutant que ceux qui avaient été arrêtés avaient «tenté de détourner une manifestation pacifique».

Terence Monahan, le chef du département des services de police de New York, a déclaré lors d’une conférence de presse cette semaine que les agents étaient «parfaitement préparés» à assurer la sécurité de la ville en cas de troubles.

«Mon message à quiconque veut provoquer la violence et la destruction est de ne pas s’y essayer», a-t-il déclaré.
Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (118)

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
New York, manifestation, présidentielle américaine 2020, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook