Amérique du Nord
URL courte
Par
21510
S'abonner

Selon le porte-parole du Pentagone, le secrétaire à la Défense Mark Esper n'a pas l'intention de présenter se démission. Jonathan Hoffman a ainsi démenti les informations de NBC affirmant que le chef du Pentagone en avait l’intention bien que le vainqueur de l’élection présidentielle n’ait pas encore été déclaré.

Le Pentagone a démenti l’information de la chaîne de télévision NBC, selon laquelle le secrétaire à la Défense Mark Esper se préparait à quitter son poste.

«L’information de NBC est inexacte et trompeuse à bien des égards. Pour préciser, le secrétaire à la Défense Esper n'a pas l'intention de démissionner et n'a pas non plus été invité à soumettre une lettre de démission», a écrit le porte-parole du Pentagone Jonathan Hoffman.

Révélations de NBC

Citant trois responsables anonymes du Pentagone, NBC a annoncé jeudi 5 novembre que Mark Esper avait écrit une lettre de démission. La chaîne rappelle que les secrétaires à la Défense préparent des lettres de démission non datées pendant une transition présidentielle, donnant ainsi au commandant en chef la possibilité de les remplacer. Le Président décide d'accepter ou non ces lettres et les signe une fois les résultats des élections établis.

Cependant, selon les sources de NBC, dans le cas de Mark Esper la situation pourrait effectivement se terminer par une démission.

De son côté Bloomberg écrivait qu'Esper avait informé ses proches de son départ imminent dès le mois d'août.

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Tags:
démission, Pentagone, Mark Esper, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook