Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
10145
S'abonner

Une attaque contre un centre de dépouillement à Philadelphie a été déjouée par la police le 6 novembre. Selon le journal Philadelphia Inquirer, les forces de l’ordre sont passées à l'action après avoir reçu une information sur le déplacement d'un véhicule occupé par plusieurs personnes armées de fusils d'assaut AR-15.

La police américaine a déjoué un projet d'attaque contre un site de comptage des votes de la ville de Philadelphie, la plus grande de l'État pivot de Pennsylvanie, rapporte le 6 novembre le journal Philadelphia Inquirer.

Selon le média, la police de Philadelphie a arrêté deux hommes le 5 novembre au soir après avoir appris qu’un véhicule de marque Hummer avec des personnes armées de fusils d'assaut AR-15 se dirigeait vers le Centre des conventions où sont actuellement comptés les bulletins de vote de la présidentielle.

Un mouvement complotiste derière les faits?

Comme l’indique le Philadelphia Inquirer, le véhicule était porteur d'autocollants affichant des messages associés à QAnon, un mouvement complotiste dont les membres pensent que Donald Trump est la cible d'un complot au sein de l’État. Les Démocrates seraient derrière et s'occuperaient aussi d'un réseau pédophile.

Il n’est pas encore clair si des armes ont été retrouvées dans le véhicule. Un chien policier a été amené sur les lieux.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
Chasseurs de 6e génération: l’Otan demande aux Européens de «s’aligner» sur les USA
L'antiracisme paye? Assa Traoré annonce un partenariat avec Louboutin
Tags:
élection présidentielle, Hummer, fusil, attaque, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook