Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (112)
247935
S'abonner

Alors que des partisans de Donald Trump soulèvent la question de la fiabilité de l'envoi des bulletins de vote par courrier, des douaniers américains ont arrêté un facteur de l’United States Postal Service (USPS) avec plus de 800 lettres non distribuées, y compris des bulletins de vote par correspondance.

Un facteur de l’USPS de la ville américaine de Buffalo, dans l’état de New York, a été arrêté avec plusieurs centaines de lettres non distribuées dont quelques bulletins de vote par correspondance, indique un rapport du bureau du procureur local publié sur le site du département de la Justice.

Mardi 3 novembre, Brandon Wilson, 27 ans, se rendait à Buffalo en provenance du Canada, lorsque des agents du service des douanes et de la protection (CBP) des frontières ont arrêté sa Chevrolet Impala et lui ont demandé d’ouvrir son coffre. C'est là qu'ils ont trouvé 813 lettres, dont trois bulletins de vote par correspondance, qui ne sont jamais arrivées à destination.

Le courrier présentait des cachets de la poste datés entre le 16 septembre et le 26 octobre. Bien que l’homme ait déclaré que le courrier lui appartenait ainsi qu'à sa mère, il ne pouvait pas expliquer les noms supplémentaires imprimés sur les lettres. Wilson a assuré auprès du CBP qu'il avait l'intention de livrer le courrier mais avait oublié de le faire.

Accusé du chef de retard ou de destruction de courrier, l’homme risque une peine maximale de cinq ans de prison et une amende de 250.000 dollars.

Voter par correspondance

Les Américains se sont rendus le 3 novembre aux urnes pour voter aux élections présidentielle et législatives et ainsi choisir entre le Président sortant et républicain Donald Trump et le candidat démocrate Joe Biden. L'afflux record de bulletins de vote par correspondance ont retardé l'annonce des résultats.

Dans le même temps, se référant à l’USPS, le Washington Post a écrit le 5 novembre que plus de 150.000 bulletins envoyés aux bureaux de vote avant la fin du scrutin du 3 novembre n’avaient toujours pas été livrés.

Le porte-parole du service postal, David Partenheimer, a déclaré au média que la plupart de ces 150.000 bulletins concernaient des États qui les acceptaient même après le jour de l’élection.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (112)

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Donald Trump, élections, bulletins, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook