Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (119)
30105131
S'abonner

Le Président sortant des États-Unis a déclaré qu’il défendrait son cas en justice à partir de lundi après que les principaux médias eurent proclamé la victoire de Joe Biden à la présidentielle. Son avocat a ajouté que l’issue des élections était décidée par les tribunaux et non par les médias.

Donald Trump a annoncé qu’il contesterait les résultats du vote à partir du 9 novembre devant la justice.

«Je ne m'arrêterai pas tant que le peuple américain n'aura pas obtenu le décompte honnête des voix qu'il mérite et que la démocratie exige», a déclaré Donald Trump.

Il avait précédemment averti qu'il œuvrerait pour faire recompter les voix dans plusieurs États. En outre, il a l'intention de vérifier avec l’aide des tribunaux si la législation n’a pas été violée lors du dépouillement du scrutin.

«Nous savons tous que Joe Biden se positionne comme gagnant au moyen de la falsification. [...] Lundi, notre équipe de campagne intentera une action en justice pour faire respecter la législation électorale dans son intégralité et pour élire le vrai gagnant», indique Donald Trump dans un communiqué.

Entretemps, l’avocat du Président sortant a déclaré qu’en cas de désaccord des candidats à la présidence, l’issue des élections était décidée par les tribunaux et non par les médias.

L'élection n'est pas terminée

Dès l’annonce de la victoire de Joe Biden à la présidentielle par les médias américains et la proclamation de la victoire par le candidat démocrate lui-même, Donald Trump a indiqué dans un communiqué que son rival «se précipitait pour se positionner faussement en tant que vainqueur».

Il a également affirmé que l’élection n’était pas terminée.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (119)

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
«Blocage total»: l’annonce de Macron d’une plateforme de signalement des discriminations provoque la colère
Tags:
Donald Trump, élection présidentielle, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook