Amérique du Nord
URL courte
Par
102637
S'abonner

Accusé d’avoir contribué au blanchiment de plus de 300 millions de dollars d’un cartel de la drogue, cet Américain a été condamné en 1991 à 505 ans de prison. Il a été pourtant libéré le 3 novembre à cause de son âge, son hypertension artérielle et sa vulnérabilité au Covid-19, une combinaison de «raisons extraordinaires et impérieuses».

Un homme de 73 ans condamné à 505 ans de prison pour blanchiment d'argent a été libéré «sans délai» le 13 novembre à Los Angeles après avoir passé 31 ans derrière les barreaux, rapporte CNN.

Reconnu coupable en 1991 d'avoir contribué au blanchiment de plus de 300 millions de dollars d’un cartel de la drogue par l'intermédiaire de sociétés de change de métaux précieux et d'argent, il aurait dû «sortir» le 8 juillet 2419.

«C'est un miracle», a-t-il dit en entendant la nouvelle, indique à CNN sa fille.

«Raisons extraordinaires et impérieuses»

Sa libération a été rendue possible après une requête pour raisons humanitaires à cause de son âge, son hypertension artérielle et sa vulnérabilité au coronavirus.

En outre, il a obtenu trois diplômes d'associé pendant son incarcération et a un dossier disciplinaire presque impeccable.

Le juge a noté qu'individuellement ces facteurs ne lui donnaient pas droit à une libération anticipée, mais que combinés ils constituaient des «raisons extraordinaires et impérieuses» pour la lui accorder.

«Les conclusions de la Cour ne doivent pas être interprétées comme minimisant la gravité de la conduite du défendeur», a écrit le juge, ajoutant que l’accusé était «un employé clé des meneurs d'un réseau important de blanchiment d'argent».

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
Los Angeles, Covid-19, tribunal, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook