Amérique du Nord
URL courte
Par
9531
S'abonner

Les États-Unis permettent au Boeing 737 MAX de voler de nouveau après la suspension des vols depuis 2019 précédée de deux catastrophes aériennes.

L'Autorité fédérale de l'aviation (FAA) des États-Unis a annoncé mercredi 18 novembre la levée de l'interdiction de vol du Boeing 737 MAX, un avion cloué au sol depuis mars 2019 à la suite de deux catastrophes aériennes ayant fait 346 morts en l'espace de cinq mois.

L'administrateur de la FAA, Steve Dickson, s'est dit confiant à 100% dans la sécurité de cet appareil mais a souligné que l'avionneur américain devrait faire davantage pour améliorer ses procédures en matière de sécurité.

Cette levée met fin à la plus la plus longue immobilisation de l'histoire de l'aviation civile et permettra à Boeing de reprendre les livraisons et les vols commerciaux de cet appareil aux États-Unis d'ici la fin de l'année.

«Nous avons fait tout ce qui est humainement possible pour nous assurer que ces types d'accidents ne se reproduisent plus», a déclaré à Reuters Steve Dickson. Il a ajouté que des modifications au niveau de la conception «avaient supprimé ce qui avait causé ces accidents spécifiques».

La FAA exige une nouvelle formation des pilotes pour gérer le système MCAS anti-décrochage de l'appareil, mis en cause dans les deux accidents mortels, ainsi que de nouvelles mesures de sécurité et d'autres changements au niveau des logiciels.

Boeing de son côté s'est dit «déterminé à tirer les leçons de [ses] erreurs pour bâtir un avenir plus sûr afin que de tels accidents ne se reproduisent plus».

Boeing avait suspendu la production du 737 MAX en janvier et a annoncé la reprise le 27 mai. Avant la suspension, environ 400 appareils 737 MAX ont été conçus entre l'accident d'un exemplaire d'Ethiopian Airlines le 10 mars 2019 et le 31 décembre.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
États-Unis, vols, Boeing 737 MAX
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook