Amérique du Nord
URL courte
Par
31311
S'abonner

Atteint du coronavirus et intubé, un professeur américain de musique à la retraite a apporté de la «lumière dans l'obscurité du Covid» pour remercier ses soignants à l’hôpital en jouant du violon, rapporte CNN.

Alors qu’une deuxième vague épidémique frappe le monde, Grover Wilhelmsen, hospitalisé en soins intensifs à cause du Covid-19 depuis plusieurs mois, positive. Un exemple qui pourrait inspirer de nombreux autres malades.

Intubé et incapable de parler, cet ancien professeur de musique de 70 ans s'est servi d'un stylo et d’une feuille de papier pour demander à une infirmière une seule chose: permettre à sa femme de lui apporter son violon. Il cherchait à remercier les soignants de l'hôpital MCKay-Dee d'Ogden, dans l'Utah, dont les services sont débordés par la pandémie, relate CNN.

Sa performance a été filmée et partagée sur les réseaux sociaux.

«Une petite lumière dans l'obscurité du Covid»

Le personnel de l'unité de soins intensifs s'est rassemblé devant les portes vitrées de sa chambre pour écouter le professeur jouer.

«Ça m'a émue aux larmes. Même en étant si affaibli, il était capable de se surpasser. On pouvait voir à quel point ça lui tenait à cœur», lance une infirmière à CNN. Un sentiment partagé par un collègue: «C'était une petite lumière dans l'obscurité du Covid».

Grover Wilhelmsen a joué à plusieurs reprises, avant que son état ne s'aggrave et qu'il soit mis sous sédatifs. Puis tard, sa femme a confié à CNN que son mari allait bien, même sous respirateur.

Lire aussi:

Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
«La France est soumise»: Onfray critique la réaction de la France suite aux insultes proférées par Erdogan
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Tags:
soignants, violon, États-Unis, hôpital, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook