Amérique du Nord
URL courte
Par
161030
S'abonner

Plusieurs sources ont confié au Washington Post que la fille de l’actuel Président américain pourrait lancer sa propre carrière politique. Selon le journal, Ivanka cherche à renforcer son influence au sein du parti républicain, auprès duquel elle a gagné des points durant les quatre dernières années.

En janvier prochain, Ivanka Trump quittera son poste de haute conseillère à Washington après que son père a été défait aux urnes par Joe Biden. Selon le Washington Post, ses quatre années au service du Président lui ont permis de gagner en influence dans le camp républicain, au point d’avoir une carte à jouer en politique.

«Je pense qu’elle est impressionnante et la plupart des gens le voient, et si elle veut rester impliquée dans la politique, les gens l’accueilleront à bras ouverts», estime un ancien fonctionnaire de la Maison-Blanche auprès du quotidien.

D’anciens amis, collègues et associés du couple Ivanka Trump-Jared Kushner (également haut conseiller du Président), ont également confié au journal qu’elle pourrait «réfléchir à une manière de maximiser son capital politique», que ce soit dans une course à la présidence ou pour exercer une fonction dans le parti républicain.

Du côté du service de presse présidentiel, aucune information officielle n’a été donnée, si ce n’est qu’«Ivanka continue de se concentrer sur ses priorités politiques en se battant pour les travailleurs américains et leur famille».

Concurrence entre les enfants de Trump?

«Je pense que d’après le profil de sa personnalité, elle est comme son père, elle a une haute opinion d’elle-même et ils ont tendance à être ambitieux, peu importe ce qu’ils font», commente une source de l’équipe de campagne de Trump.

Alors que Donald Trump a déjà fait part de son intérêt à se représenter en 2024, le Washington Post avance que d’autres membres de sa famille pourraient également briguer le poste, Ivanka et son frère Donald Jr., lequel était «populaire lors des meetings MAGA» (Make America Great Again). Concernant l’aînée, elle a démenti toute intention de s’y présenter si tôt.

«Tout le monde dit qu’elle est prête à briguer la présidence, et c’est le plus beau compliment qu’on puisse lui faire», indique une source du cercle social du couple à New York. «Il y aura certainement une lutte de pouvoir entre [Ivanka] et son frère [Donald Trump Jr.], qui est évidemment plus lié à la politique».

Pendant le mandat de son père, Ivanka Trump a notamment œuvré en faveur du développement économique des femmes, de la création d’emplois et des congés payés familiaux, conclut le journal.

Lire aussi:

L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Tags:
Maison blanche, carrière politique, Donald Trump, Ivanka Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook