Amérique du Nord
URL courte
Par
12645
S'abonner

Rudy Giuliani, ancien maire de New York et juriste personnel de Trump, a affirmé que le milliardaire américain George Soros était plus athée que juif, et qu’il utilisait la judaïcité comme «une épée et un bouclier» contre ses détracteurs, rapporte le Times of Israel.

L’avocat de Donald Trump Rudy Giuliani s’est attaqué une nouvelle fois au financier et philanthrope George Soros, lui reprochant d’utiliser ses origines juives comme une forme d’immunité contre ceux qui le critiquent, relate le Times of Israel jeudi 3 décembre. Le juriste l’avait déjà accusé d’avoir joué un rôle dans les actions du mouvement Black Lives Matter et la fraude présumée du scrutin présidentiel.

Dans une série de messages sur WhatsApp avec l’Agence télégraphique juive, M.Giuliani a expliqué en quoi ses précédents commentaires sur M.Soros n’avaient rien d’antisémites alors qu’ils mettaient en doute le fait qu’il soit juif. «Pourquoi les critiques contre Soros seraient-elles antisémites? Mon Dieu, avec son histoire, ce serait tout le contraire», a-t-il lancé.

Il a lancé que le financier américain devrait pouvoir «être critiqué comme n’importe qui d’autre. En tant qu’être humain et non en tant que juif». «Il n’est pas à l’abri de la critique parce qu’il est juif et qu’il se décrit comme athée. Si vous êtes athée, vous ne pouvez pas être chrétien ou musulman», justifie-t-il.

L’avocat a ensuite été avisé que certains Américains sont laïques, mais s’identifient encore comme des juifs. Il a alors dénoncé le fait d’«utiliser une religion que vous ne semblez pas accepter comme un bouclier et une épée». «Si [Soros] est un athée, il rejette la religion, mais accepte l’ethnicité?».

Impliqué dans la présumée fraude électorale

Toujours selon le Times of Israel, l’ancien maire de New York avait déjà publiquement attaqué George Soros en le qualifiant d’«antéchrist» et en l’accusant de vouloir détruire le gouvernement américain. Il avait également ajouté que le milliardaire faisait partie d’un vaste complot visant à truquer l’élection en faveur du Démocrate Joe Biden.

Début novembre, il avait aussi déclaré auprès de RT que Soros était responsable de «l’anarchie» liée au mouvement Black Lives Matter qui secoue le pays depuis plusieurs mois. Il avait notamment expliqué que le financier d’origine hongroise avait placé un procureur dans le district de Philadelphie qui ne poursuivait pas les émeutiers.

Lire aussi:

Faut-il s’attendre à la fermeture des écoles en cas de nouveau confinement? Blanquer précise
Violente agression d'un adolescent à Paris: une vidéo choc se propage sur la Toile
Taïwan annonce l'incursion dans son espace aérien de huit avions bombardiers et de quatre avions de chasse chinois
Tags:
judaïsme, Juifs, Rudy Giuliani, George Soros
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook