Amérique du Nord
URL courte
Par
2618
S'abonner

Donald Trump a déclaré le 5 décembre que, par rapport aux États-Unis, la Russie et la Chine avaient des avantages concernant l’accord de Paris sur le climat. L’annonce a été faite en marge d'un rassemblement à Valdosta, en Géorgie, lorsque le Président sortant a critiqué la décision de Joe Biden de réintégrer le groupe.

Alors que Joe Biden a récemment promis de revenir dans l’accord de Paris sur le climat après son investiture, Donald Trump a dénoncé cette décision lors d'un rassemblement le 5 décembre à Valdosta, en Géorgie. Le Président sortant a notamment déclaré que, contrairement à la Russie ou à la Chine, les États-Unis devraient tout de suite payer «des milliards de dollars».

«Nous aurions payé des milliards et des milliards de dollars», a-t-il dit. Et de poursuivre: «La Russie a un gros avantage sur nous, ils [les Russes, ndlr] remontent à l'époque où l'air était très sale, c’était leur standard».

Il a par ailleurs expliqué que tandis que la Chine ne prendrait des mesures en la matière qu'en 2030, les États-Unis devraient «se lancer» et dépenser de l’argent «immédiatement».

Les USA dans l’accord de Paris

Joe Biden a déjà annoncé qu'il allait réintégrerait l’accord de Paris sur le climat, que les États-Unis ont officiellement quitté le 6 novembre après que Trump a déclaré cette intention auprès des Nations unies en 2017.

Dans son programme, Joe Biden fait part de sa volonté de construire aux États-Unis une économie verte sur la base d’une énergie propre qui permettrait d’atteindre le niveau zéro émissions, «au plus tard en 2050». Il a également promis d’investir 1,7 billions (milliers de milliards) de dollars dans l’énergie propre au cours des 10 ans à venir.

L’accord de Paris sur le climat, négocié en 2015, est un traité historique qui a vocation à lutter contre le changement climatique en accélérant et intensifiant les actions et les investissements nécessaires à un avenir durable à faible intensité de carbone, selon le site de l’UNFCCC (la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques). Son objectif est de renforcer la réponse mondiale à la menace du changement climatique en maintenant l'augmentation de la température mondiale à un niveau bien inférieur à 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux pré-industriels et de poursuivre les efforts pour limiter encore davantage l'augmentation de la température à 1,5 degré Celsius.

Lire aussi:

Il fonce sur les gendarmes dans le Gard en projetant leur véhicule huit mètres plus loin
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
Tags:
Chine, Russie, Donald Trump, Joe Biden, Accord de Paris sur le climat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook