Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
298214
S'abonner

Le Président américain sortant et les procureurs généraux de 17 États ont accordé le 9 décembre leur soutien au Texas qui a présenté une requête devant la Cour suprême des États-Unis afin de retarder le vote des grands électeurs de quatre États clés remportés par Joe Biden.

Il s’agit du Michigan, de la Géorgie, de la Pennsylvanie et du Wisconsin, qui représentent environ 20 millions d’électeurs.

C’est le procureur général républicain du Texas, Ken Paxton, qui dirige la procédure. La plainte souligne que les mesures pour faciliter le vote par correspondance dans ces États étaient «inconstitutionnelles» et demande à la plus haute juridiction fédérale d’empêcher lesdits États d’utiliser les résultats pour nommer les grands électeurs.

Le responsable demande également à la Cour suprême de repousser le vote du Collège électoral, prévu pour le 14 décembre et qui désignera officiellement le prochain Président.

Soutien de 17 autres États

Remportés par Donald Trump, 17 États se sont portés amici curiae (amis de la Cour) en apportant leur soutien au Texas. Selon eux, c’est un «intérêt national important» car «l’impact du vote dans chaque État est affecté par les votes dans les autres États».

Reuters rapporte que les avocats représentant ces 17 États, avec en chef de file le procureur général du Missouri, Éric Schmitt, ont également demandé à la Cour suprême de se pencher sur cette affaire, dans un document distinct.

À titre personnel, Donald Trump a déposé dans la foulée une motion to intervene, un recours par lequel il demande à devenir un plaignant.

Résultats contestés

Le camp républicain et Trump contestent la victoire de Joe Biden et dénoncent une fraude électorale massive, notamment via le vote par correspondance.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Un trentenaire décède après sa vaccination au Pfizer dans les Landes, la famille y voit un lien et porte plainte
Tags:
Donald Trump, Texas, élections, soutien, élection invalidée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook