Amérique du Nord
URL courte
Par
131524
S'abonner

Un Américain de 63 ans a involontairement tiré sur son fils de 28 ans, provoquant sa mort, car il l’avait vraisemblablement confondu avec un cerf qu'il chassait, dans le comté de Delaware (Ohio) la semaine dernière, selon le quotidien local The Columbus Dispatch.

Un Américain de 28 ans a été tué accidentellement par son père de 63 ans qui l'avait pris pour un cerf pendant une chasse au crépuscule, relate le Columbus Dispatch.

Les faits ont eu lieu le 2 décembre alors que le père et le fils chassaient un cerf de Virginie en compagnie d'amis dans une zone très boisée non loin de la ville de Delaware (Ohio, Midwest des États-Unis).

Tous, sauf le jeune homme, étaient des chasseurs expérimentés qui se réunissaient pour traquer le cerf depuis plus de 20 ans.

Il chassait au crépuscule sans gilet orange

Les tirs ont commencé à 17h45 (heure locale).

Dans l'Ohio, les règlements imposent aux chasseurs le port d'un gilet orange pendant la saison des chevreuils lorsqu'ils chassent à partir de 30 minutes après le coucher du soleil et jusqu’à 30 minutes avant le lever. Cette exigence s'applique dans tout l'État sur les terres publiques et privées.

Ce jour-là, le soleil s'est couché juste après 17 heures.

Selon le bureau du shérif du comté de Delaware, le père ne fera face à aucune accusation, son fils n'ayant porté aucun vêtement de chasse de couleur orange.

Des accidents en France

Les accidents de chasse ne sont pas l'apanage des seuls États-Unis, chaque année ils font des victimes en France.

Il s’agit le plus souvent de chasseurs qui se blessent eux-mêmes ou entre eux. L’année dernière, 141 personnes ont été touchées par une munition sur le territoire national, rappelle L’Est républicain.

Le 21 novembre dernier, les pompiers ont dû intervenir pour porter secours à un homme qui, selon de premières informations, s'est blessé seul avec son propre fusil, en Loire-Atlantique, a annoncé France 3.

Un autre chasseur a été blessé à la jambe le 16 novembre par un autre qui «a tiré alors qu’il n’aurait pas dû», a fait savoir Ouest-France, citant la gendarmerie.

Fin novembre, un homme a été blessé à l’épaule lors d’une partie de chasse dans le Doubs par son camarade qui visait un sanglier.

Parfois des balles destinées à un animal se retrouvent dans les murs de maisons, comme cela a eu lieu dans le Tarn fin novembre ou dans le Calvados début décembre.

Lire aussi:

L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
La Russie réagit à son exclusion du groupe d’experts sur le projet lunaire américain
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
Tags:
cerfs, chasse, Ohio
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook