Amérique du Nord
URL courte
Par
132657
S'abonner

L’ampleur de la récente cyberattaque contre les États-Unis est moins importante qu’elle n’est présentée par les médias, qui ont peur d’évoquer la possible implication de la Chine, estime Donald Trump.

Les médias ont exagéré l’ampleur de la récente attaque informatique visant plusieurs agences gouvernementales américaines, a assuré ce samedi 19 décembre Donald Trump.

«L’attaque apparaît bien plus importante dans les rapports des médias mensongers qu’elle ne l’est en réalité. J’ai été complètement débriefé, et tout est absolument sous contrôle», a écrit le Président sortant sur Twitter.

Il accuse les médias d’avoir peur, «pour des raisons financières», d’évoquer la possible implication de la Chine dans l’affaire et de préférer blâmer la Russie. M.Trump a également souligné que les «machines à voter» américaines avaient probablement été attaquées par des pirates pendant l'élection présidentielle.

Accusations visant Moscou

Auparavant, l’agence Reuters avait rapporté qu’un groupe de pirates informatiques soutenu par un gouvernement étranger avait reçu l’accès aux réseaux notamment du département du Trésor et de l’Administration nationale des télécommunications (NTIA).

Suite à l’attaque, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a estimé que la Russie avait probablement organisé cette opération, ce qui a été fermement démenti par Moscou qui assure «ne pas mener d’opérations offensives dans le cyberespace».

Lire aussi:

Interdit d’entrée en France, un ex-dealer tunisien interpellé dans un TGV venant d’Italie
EELV provoque une nouvelle polémique avec une affiche sarcastique appelant à ne pas aller voter
Moscou réagit aux accusations concernant une cyberattaque contre un pipeline US
Tags:
cyberattaque, Russie, Chine, États-Unis, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook