Amérique du Nord
URL courte
Par
286915
S'abonner

Malgré le vote du collège électoral qui a confirmé le 14 décembre la victoire du candidat démocrate à la présidentielle, certains partisans de Trump n’en démordent pas et veulent voir le Président sortant réélu. Ils envisagent ainsi de tenir une «cérémonie d’investiture en ligne» pour le candidat malheureux le 20 janvier, jour de celle de Biden.

Des partisans du Président américain sortant prévoient d'organiser une «cérémonie d’investiture en ligne» alternative pour Donald Trump le jour où Joe Biden, qui a remporté l’élection de novembre, prêtera serment, indique la page Facebook de l'événement.

Selon cette page, elle aura lieu le 20 janvier à midi, heure de la côte est des États-Unis (18h, heure de Paris). La description précise qu'elle est organisée par un groupe de partisans de Trump composé de 325.000 personnes, qui n'est associé à aucune organisation formelle. Plus de 62.000 personnes ont exprimé leur désir de participer à l'événement et plus de 263.000 y sont intéressées.

Facebook a marqué la page avec une note rappelant que Joe Biden est le 46e Président élu à l’élection du 3 novembre.

Trump s’accroche au pouvoir

Le Président républicain sortant, qui a lancé plusieurs actions en justice à la suite de la présidentielle, refuse de reconnaître sa défaite. Et cela malgré le vote du collège électoral mi-décembre qui avait officialisé la victoire du démocrate Joe Biden.

Donald Trump avait donc empêché jusqu’à récemment les agences gouvernementales de coopérer avec l’équipe de Biden comme le veut la tradition.

Vote du collège électoral

Le collège électoral a confirmé lundi 14 décembre l'élection de Joe Biden par 306 voix contre 232 pour Donald Trump. C’est notamment le vote des grands électeurs de Californie, l'État le plus peuplé du pays, qui a permis au candidat démocrate de franchir le seuil des 270 voix nécessaires pour s’imposer face à son rival républicain et devenir ainsi le 46e Président des États-Unis.

Le nom du vainqueur de la présidentielle sera formellement annoncé par le Congrès le 6 janvier, et l’investiture du nouveau Président se tiendra le 20.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Un ado plongé dans le coma après avoir été tabassé par une bande qu’il assure ne pas connaître à Paris
Tags:
Joe Biden, Donald Trump, présidentielle américaine 2020, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook