Amérique du Nord
URL courte
Par
7304
S'abonner

Un centre médical de Grafton dans l’État américain du Wisconsin a licencié un de ses employés. En cause: il avait délibérément enlevé du réfrigérateur 57 flacons de vaccins, soit plus de 500 doses, qui ont ensuite dû être jetés pour stockage inapproprié.

Un employé de l’Aurora Medical Center dans l’État américain du Wisconsin a délibérément laissé périmer plus de 500 doses du vaccin de Moderna contre le coronavirus, indique un communiqué de l’établissement médical publié le 30 décembre.

L’incident a eu lieu le week-end dernier dans la ville de Grafton. Selon le centre médical, un employé a sorti 57 flacons de vaccins du réfrigérateur pour ne jamais les y remettre. En raison d’un stockage inapproprié, plus de 500 doses du vaccin ont dû être jetées.

Une enquête en cours

Au départ, l’hôpital a déclaré que cela devait relever de l’«erreur humaine involontaire», mais plus tard l’employé a «admis qu’il avait délibérément sorti le vaccin du réfrigérateur». Aucune information n’a été fournie sur ses motivations. La direction du centre médical a informé les autorités de l’incident pour une enquête plus approfondie.

«Nous sommes plus que déçus que les actions de cette personne entraînent un retard de plus de 500 personnes pour recevoir leur vaccin. C’était une violation de nos valeurs fondamentales et l’individu n’est plus employé chez nous», indique l’établissement médical dans un communiqué.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Covid-19, Moderna, vaccin, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook