Amérique du Nord
URL courte
Par
8943
S'abonner

Dimanche, lors de la première séance de la nouvelle session du Congrès, Nancy Pelosi a été réélue de justesse à la présidence de la Chambre des représentants américaine.

Âgée de 80 ans, Nancy Pelosi a été réélue le 3 janvier présidente de la Chambre des représentants pendant la première session de travail du 117e Congrès américain.

216 voix contre 209

Les représentants ont voté par 216 voix contre 209 en sa faveur. Les Démocrates conservent le contrôle de la Chambre mais avec une majorité resserrée de 222 sièges seulement sur 435 puisqu'ils ont perdu 11 sièges lors des élections de novembre.

Ce sera le quatrième mandat de Mme Pelosi au perchoir, qu'elle avait déjà occupé entre 2007 et 2010, alors première femme de l'Histoire américaine à accéder à ce poste crucial.

Le Sénat, lui, demeure pour l'instant aux mains des Républicains en attendant les deux élections qui se tiendront mardi en Géorgie, susceptible de leur faire perdre leur majorité.

Contester la victoire de Joe Biden

Onze élus du parti républicain siégeant au Sénat ont par ailleurs annoncé samedi 2 janvier qu’ils n’accepteraient pas la certification par le Congrès du résultat de l’élection présidentielle. La cérémonie de certification du 6 janvier constitue la dernière opportunité pour les partisans de Trump de contester ce résultat.

Ils veulent ainsi la création d’une commission qui devrait «conduire un audit d’urgence de dix jours» afin de revoir les résultats dans les États où les résultats ont été particulièrement serrés entre les candidats républicain et démocrate. Dans le cas contraire, «nous voterons le 6 janvier pour rejeter les électeurs des États disputés», indiquent-ils.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Tags:
Nancy Pelosi, Chambre des représentants des États-Unis, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook