Amérique du Nord
URL courte
Par
111158
S'abonner

Suite à la publication de l’enregistrement d’une conversation entre Donald Trump et le secrétaire d’État de Géorgie pendant laquelle il lui demande de recompter les votes dans cet État, la nouvelle vice-Présidente Kamala Harris l’a accusé d’abus de pouvoir.

Après que le Washington Post a publié l’enregistrement d’une conversation pendant laquelle Donald Trump demande au secrétaire d’État de Géorgie d’inverser le résultat de l’élection présidentielle dans cet État du Sud, la vice-Présidente nouvellement élue Kamala Harris a dénoncé un abus de pouvoir.

«Vous avez tous entendu parler de cette conversation enregistrée. C’était la voix du désespoir. C’était un abus de pouvoir éhonté de la part du Président des États-Unis», a-t-elle déclaré dimanche 3 janvier lors d’un meeting électoral en Géorgie retransmis par la chaîne de télévision C-Span.

Précédemment le Washington Post avait publié l’enregistrement d’une conversation téléphonique tenue samedi entre Donald Trump et le secrétaire d’État géorgien Brad Raffensperger.

Selon le quotidien, sur un ton mi-implorant mi-menaçant, le Président sortant a demandé que soient recomptés les résultats du vote en Géorgie en sa faveur. Il a déclaré qu’il lui fallait 11.780 voix.

«Regardez, tout ce que je veux faire, c'est ça. Je veux juste trouver 11.780 votes, un de plus que ce que l'on a [Joe Biden l'a emporté avec 11.779 voix d'avance en Géorgie, Ndlr]. Parce que nous avons gagné l'État», a-t-il avancé.

Les élections américaines

Les votes en Géorgie ont été recomptés trois fois au total et chaque fois avec une légère avance pour Joe Biden. Ce dernier a ainsi obtenu les voix des 16 grands électeurs de l’État.

Selon les données officielles, Joe Biden a remporté la présidentielle, qui a eu lieu le 3 novembre, avec 306 voix de grands électeurs contre 232 pour Donald Trump. Avant son investiture, prévue pour le 20 janvier, le Congrès doit encore confirmer sa victoire le 6 janvier.

Donald Trump n’a pas encore reconnu sa défaite, continuant à contester la victoire de son rival.

Lire aussi:

Un réfugié syrien débouté de sa demande de naturalisation française pour avoir travaillé beaucoup trop
Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Genou à terre des joueurs de l’équipe de France: «Un signe de soumission idéologique»
Tags:
abus de pouvoir, Donald Trump, Kamala Harris, Géorgie (pays issu de l'ex-URSS)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook