Amérique du Nord
URL courte
Par
305825
S'abonner

Des contrôleurs aériens américains ont capté une menace envoyée par des inconnus ayant juré de se venger du meurtre du général iranien Soleimani en dirigeant un avion contre le Capitole. Une enquête est en cours.

Plusieurs contrôleurs aériens à New York ont entendu, le 4 janvier, une menace proférée par des personnes non identifiées évoquant un crash d’avion contre le bâtiment du Capitole américain, dans un enregistrement audio obtenu par CBS News. «Soleimani sera vengé», annoncent ces inconnus.

Le général Qassem Soleimani, le chef de l’unité d'élite des Gardiens de la Révolution, l'armée iranienne, a été tué le 3 janvier 2020 à Bagdad par une frappe aérienne américaine ordonnée par le Président Trump.

Une menace peu crédible?

Le FBI a ouvert une enquête sur cette menace, d'après CNN. Ses auteurs sont pour l’instant inconnus. Les autorités américaines ne la considèrent cependant pas comme crédible, selon CBS News. Le Pentagone et d'autres organes du pouvoir en avaient été informés mardi.

Le 3 janvier, l'Iran a pleuré le premier anniversaire de la mort du général Soleimani, provoquant des vœux de représailles pour son meurtre. L'administration Trump avait accusé le général d'avoir prétendument comploté des attaques contre des sites américains dans la région.

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
menace, États-Unis, Capitole, Qassem Soleimani
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook