Amérique du Nord
URL courte
Par
7304
S'abonner

Fin décembre, un employé d’un hôpital du Wisconsin était renvoyé pour avoir délibérément détruit des centaines de doses de vaccin anti-Covid. Il s’avère qu’il était adepte de théories du complot, rapporte le New York Times.

Le 26 décembre dernier, des flacons contenant 570 doses du vaccin anti-Covid de Moderna ont été découverts hors de leurs réfrigérateurs dans un centre médical de Grafton, dans le Wisconsin. Selon les informations du New York Times, il s’avère qu’ils en avaient été sortis intentionnellement par un pharmacien décrit comme un théoricien du complot.

«Son intention [...] était de les rendre inefficaces parce qu'il était parvenu à la conviction qu'ils n'étaient pas sûrs, que la méthode ARN utilisée pour la fabrication de ces médicaments les rendait dangereux», a précisé le procureur du comté. Cette méthode est utilisée par les vaccins de Moderna et de Pfizer-BioNTech.

Le suspect, âgé de 46 ans, a également déclaré aux autorités ressentir une intense pression en raison d’une procédure de divorce, sa femme réclamant la garde exclusive de leurs deux enfants. Cette dernière a fait savoir qu’il lui affirmait que «le monde s’effondre autour de nous» et que le gouvernement «planifie des cyberattaques» et veut «fermer le réseau électrique».

Des patients ont reçu ces doses

Le pharmacien, qui travaillait de nuit, a confié à la police qu’il avait retiré ces flacons à deux reprises pendant des périodes de 12 heures afin de les rendre inefficaces. Les 57 fioles contenaient chacune 10 doses du vaccin de Moderna, d’une valeur totale estimée entre 8.000 et 12.000 dollars.

L’homme a été arrêté pour mise en danger de la vie d’autrui et dommages matériels. C’est l’hôpital qui avait averti les autorités le 31 décembre, tandis que l’employé a été licencié dans la foulée. Une cinquantaine de patients ont reçu des injections de vaccin «corrompu». Moderna a assuré qu’ils n’en souffriront pas.

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Plus de 120 généraux américains accusent Biden d’avoir volé la victoire à Trump
Tags:
théories du complot, Wisconsin, Moderna, vaccin, pharmacie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook