Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
62462
S'abonner

Tandis que le Congrès a entamé la certification de la victoire de Biden à la présidentielle, Mike Pence a affirmé qu'il ne pourrait pas s'y opposer comme le voulait le Président sortant.

Le vice-Président américain Mike Pence a fait savoir qu'il ne s'opposerait pas à la certification mercredi de la victoire de Joe Biden à la présidentielle vu les «contraintes» de la Constitution.

Il a présenté ses arguments dans un courrier publié juste avant l'ouverture d'une séance extraordinaire du Congrès destinée à enregistrer officiellement les résultats de la présidentielle du 3 novembre.

Le Président Donald Trump, qui refuse de concéder sa défaite, a demandé à Mike Pence, qui préside cette séance, d'en profiter pour refuser de reconnaître la victoire du démocrate.

Mais, selon la Constitution, son rôle est strictement protocolaire: il consiste à «ouvrir» les certificats envoyés par chacun des 50 États pour transmettre les votes de leurs grands électeurs. Seuls les élus peuvent contester les résultats.

Certains élus du Congrès ont contesté la victoire de Biden en Arizona, en ralentissant ainsi la certification des résultats.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Emmanuel Macron pourrait annoncer le 3e confinement ce mercredi, selon le JDD
Tags:
Joe Biden, Mike Pence, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook