Amérique du Nord
URL courte
Par
Le Congrès US envahi par des manifestants (56)
6337
S'abonner

Mesures prises à l'encontre du policier ayant mortellement blessé une femme au Capitole, découverte d'engins explosifs, nombre d'interpellations: la police dresse le bilan du 6 janvier à Washington où des manifestants pro-Trump ont fait irruption dans le bâtiment du Congrès.

L'agent qui a tiré sur une femme au Capitole lors des manifestations ce mercredi 6 janvier a été suspendu jusqu'à la fin de l'enquête, a déclaré ce jeudi le chef de la police du Capitole Stephen Sund.

«Conformément au règlement de la police du Capitole des États-Unis, ce membre a été mis en congé administratif et ses pouvoirs de police ont été suspendus jusqu'à ce que les résultats d'une enquête conjointe de la police de la capitale et de celle du Capitole des États-Unis», indique-t-il dans un communiqué de presse publié sur le site de la police du Capitole.

La femme qui faisait partie d'un groupe de manifestants ayant fait irruption dans le Capitole, alors que les élus entamaient la certification de la victoire du démocrate Joe Biden, a succombé à un tir de la police après son transfert à l'hôpital.

Les explosifs découverts dans la capitale, un danger réel

Il a en outre abordé la question des engins explosifs découverts lors des manifestations à Washington, précisant qu'ils représentaient un vrai danger.

«Le Groupe d'intervention sur les matériaux dangereux de la police du Capitole des États-Unis a constaté que les deux appareils étaient vraiment dangereux et pouvaient causer de graves dommages à la sécurité publique. Les engins ont été neutralisés et remis au FBI pour une enquête et une analyse plus approfondies», précise-t-il.

Plus de 65 personnes arrêtées

Analysant les interpellations, le chef de la police de la ville a précisé que les hommes étaient plus nombreux. 

«68 personnes ont été arrêtées hier soir et ce matin dans la matinée, dont 60 hommes et huit femmes», a déclaré Robert J.Conti.

Il a déclaré que 41 arrestations avaient eu lieu dans le Capitole. Il a précisé qu'un seul homme était originaire du district de Columbia.

Il a en outre assuré que la police continuait de poursuivre et d'interpeller ceux qui avaient été impliqués dans cette affaire.

Plus de 50 policiers blessés

Lors des manifestations au Capitole et dans ses environs, plus de 50 agents ont été touchés, dont certains gravement, a ajouté Stephen Sund.

«Plus de 50 agents de la police du Capitole des États-Unis et du Département de la police de la capitale ont été blessés au cours de l'assaut du Capitole», a-t-il indiqué.

Plusieurs membres des forces de l'ordre ont en outre été hospitalisés pour des blessures graves.

Dossier:
Le Congrès US envahi par des manifestants (56)

Lire aussi:

Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
police, morts, Capitole, Washington
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook