Amérique du Nord
URL courte
Par
8330
S'abonner

L'intrusion des partisans de Donald Trump dans le Capitole suscite différentes réactions au sein de la société américaine: selon un sondage YouGov, si une majorité des électeurs considère cet assaut comme une menace pour la démocratie, 45% des électeurs républicains l’approuvent et 30% d’entre eux qualifient ses participants de «patriotes».

Un sondage de l’institut YouGov parmi les électeurs américains montre que 45% de ceux qui votent Républicains approuvent l’assaut du Capitole, tandis que 43% le critiquent. En revanche, parmi l’ensemble des électeurs, près des deux tiers (63%) disent s'opposer «fermement» aux actions des partisans de Donald Trump.

L’une des questions portait sur la cause des affrontements à Washington. La majorité, 55%, estime que la responsabilité en incombe à Donald Trump, 42% rejettent la faute sur les Républicains du Congrès qui ont déclaré qu'ils voteraient contre la certification des résultats des élections, tandis que 17% rendent coupable de cette situation Joe Biden.

En outre, la moitié des électeurs pensent qu’il serait «approprié» de démettre immédiatement Donald Trump de ses fonctions à cause de la situation au Capitole, mais 42% affirment que ce serait «inapproprié». Parmi les Républicains, le nombre de ces derniers atteint 85%.

Quelle étiquette convient?

Toujours selon le sondage, 62% des électeurs perçoivent ces actions comme une menace pour la démocratie, surtout les Démocrates (93%) et les électeurs indépendants (55%), les Républicains n’étant que 27% à se ranger à ce point de vue.

En outre, 52% des sondés sont d'accord pour coller l'étiquette d’«extrémistes» à ceux qui ont lancé l’assaut du Capitole, 49% les qualifient de «terroristes intérieurs» mais 15% estiment qu’il s’agit de «patriotes», ce dernier chiffre remontant à 30% parmi les Républicains.

Le sondage a été effectué parmi 1.448 électeurs inscrits, dont 1.397 étaient au courant de l’assaut du Capitole. La marge d'erreur est d’environ 3,3%.

Lire aussi:

Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
«Une catastrophe»: Michel Cymes sur la suspension des activités physiques des enfants pendant la pandémie
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Tags:
assaut, sondage, États-Unis, Capitole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook