Amérique du Nord
URL courte
Par
16912
S'abonner

Dans une camionnette garée non loin du Capitole pris d’assaut par des partisans de Trump ce 6 janvier, les policiers ont découvert 11 engins explosifs artisanaux, ainsi qu’un fusil d'assaut М4, un pistolet et des chargeurs avec des munitions, selon la chaîne de télévision NBC2. Le propriétaire du véhicule, un homme de 70 ans, a été arrêté.

La police a découvert une camionnette avec 11 engins explosifs artisanaux et des armes à feu près du Capitole le jour des émeutes, son propriétaire a été arrêté ce samedi 9 janvier, selon la chaîne de télévision NBC2.

Le véhicule, appartenant à Lonnie Leroy Coffman, âgé de 70 ans, vivant dans l’Alabama, a été garé à deux blocs d’immeubles du Capitole, près du Capitol Hill Club. En plus des bombes improvisées trouvées dans la camionnette, il y avait un fusil d'assaut М4, un pistolet et des chargeurs de fusils avec des munitions. L'homme a été arrêté et accusé de possession d'armes à feu non enregistrées et de port d'arme sans autorisation.

Lonnie Coffman a déclaré qu'il n’avait que des bidons avec de la mousse de polystyrène et de l'essence dans sa voiture.
Toutefois, la police y a aussi trouvé des morceaux de tissu et des mèches. Selon les enquêteurs, le mélange de ces substances agit comme du napalm.

D’autres explosifs le jour même

Deux autres engins explosifs improvisés ont été découverts et neutralisés le jour des émeutes, près du siège du Comité national républicain et du siège du Comité national démocrate. Les suspects sont recherchés, fait savoir la chaîne.

L’assaut du Capitole

Des partisans du Président sortant ont fait, le 6 janvier, irruption dans le Capitole, poussant le Congrès à suspendre la procédure de certification des résultats de la présidentielle du 3 novembre. Les forces de l’ordre ont répliqué en usant de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes. Cinq personnes, dont un policier, ont trouvé la mort à cause des tensions qui ont éclaté.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Tags:
bombe artisanale, explosifs, Donald Trump, États-Unis, Capitole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook