Amérique du Nord
URL courte
Par
Le Congrès US envahi par des manifestants (52)
191031
S'abonner

Suite à l’assaut du Capitole, Colin Powell a déclaré sur CNN ne plus se reconnaître dans le Parti républicain. L’ancien secrétaire d’État a appelé les élus du «Grand Vieux Parti» à se désolidariser de Donald Trump.

Colin Powell a admis sur CNN ne plus se considérer Républicain, après l’assaut donné sur le Capitole par des partisans de Donald Trump. Interrogé sur l’attitude de ses confrères républicains qui auraient pu encourager la montée des tensions, l’ancien secrétaire d’État de George W. Bush a explicitement répondu.

«Ils l’ont fait, et c’est pourquoi je ne peux plus me considérer comme un Républicain […]. Je ne suis plus membre de rien pour le moment. Je ne suis qu’un citoyen qui a voté républicain, voté démocrate tout au long de ma carrière, et pour le moment, je regarde mon pays et ne me préoccupe pas des partis», a-t-il déclaré sur CNN.

Colin Powell a également pointé du doigt l’aveuglement de certains responsables républicains «prisonniers de leurs positions politiques», qui n’ont pas su «se lever et critiquer» Donald Trump au cours de son mandat.

Pas là pour être réélus

L’ancien chef d’état-major des armées a par ailleurs appelé les élus républicains à moins se soucier de leur réélection et à «dire la vérité», quitte à prendre plus de «risques politiques» en critiquant Trump ou d’autres membres du parti.

«Ils sont là pour notre pays. Ils ne sont pas simplement là pour être réélus. Allez les gars, vous pouvez réussir dans la vie sans être réélus! Nous avons besoin que vous soyez de vrais Américains en qui nous pouvons avoir confiance, qui diront la vérité, qui se battront à partir des faits et non en fonction des primaires», a-t-il lancé sur CNews.

Colin Powell avait déjà manifesté son opposition à Donald Trump au cours de la campagne présidentielle, apportant publiquement son soutien à Joe Biden. Après l’assaut du Capitole, il avait en outre appelé le Président sortant à démissionner, lors d’un entretien sur NBC.

Le 6 janvier, plusieurs partisans de Donald Trump ont fait irruption au Capitole, envahissant l’édifice et forçant les parlementaires à suspendre la procédure de certification des résultats de la présidentielle. Cinq personnes, dont un policier, ont trouvé la mort au cours de ces violences.

Dossier:
Le Congrès US envahi par des manifestants (52)

Lire aussi:

Plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
«Une catastrophe»: Michel Cymes sur la suspension des activités physiques des enfants pendant la pandémie
«Fait pour dormir»: voici pourquoi il ne faut pas manger au lit
Tags:
Capitole, Parti républicain des Etats-Unis, Donald Trump, Colin Powell
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook