Amérique du Nord
URL courte
Par
11336
S'abonner

Le site du département d’État américain a faussement annoncé lundi la fin du mandat de Donald Trump ainsi que celle du vice-Président Mike Pence. D’après le site Buzzfeed, un employé mécontent aurait publié ce message. Le secrétaire d’État Mike Pompeo a ordonné l’ouverture d’une enquête interne pour l’identifier.

«Le mandat de Donald J. Trump a pris fin le 11/01/2021 à 19h49», indiquait lundi 11 janvier le site du département d’État américain. Un message similaire annonçait la fin du mandat du vice-Président Mike Pence à la même date, soit neuf jours avant l’échéance de leur mandat respectif. Une fausse annonce qui est l’œuvre d’un employé mécontent ayant accès au site, rapporte le site Buzzfeed.

Des captures d’écran de ces fausses annonces ont eu le temps de se propager sur les réseaux sociaux avant que le site du département ne réagisse et ne supprime les deux pages, prétextant des «difficultés techniques».

Buzzfeed affirme qu’il ne s’agit pas d’un piratage, le «système fermé» du site administratif étant «presque impossible à pirater». Le secrétaire d’État Mike Pompeo a exigé l’ouverture d’une enquête interne pour retrouver l’auteur de ces messages, à commencer par les stagiaires et employés du département qui le quitteront cette semaine et la semaine prochaine pour laisser place à l’administration Biden.

Messages de diplomates

Toujours selon le site, plus de 100 diplomates de carrière et employés du département d’État ont publié deux dépêches condamnant les événements du Capitole ainsi que l’incapacité de M. Pompeo à «publier une déclaration reconnaissant sans équivoque que le Président élu Biden a remporté l’élection de 2020».

Ces fausses annonces coïncident également avec les appels à la destitution de Donald Trump dans les jours qui ont suivi l’assaut du Capitole par des manifestants. Lundi 11 janvier, des Démocrates de la Chambre des représentants ont déposé un projet de résolution sur la destitution du Président, évoquant que ce dernier «restait une menace pour la sécurité nationale, la démocratie et la Constitution».

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
Mike Pompeo, destitution, mandat, Mike Pence, Donald Trump, Département d'Etat des Etats-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook