Amérique du Nord
URL courte
Par
Le Congrès US envahi par des manifestants (52)
16618
S'abonner

Les membres du FBI à Norfolk ont prévenu leurs collègues de possibles émeutes à Washington et d’éventuelles violences visant le Congrès, selon un document dévoilé par le Washington Post.

À la veille de l’assaut du Capitole par des manifestants pro-Trump, le bureau du FBI à Norfolk, en Virginie, mettait en garde contre l’éventuelle arrivée à Washington d’extrémistes planifiant des violences, rapporte le Washington Post.

Le quotidien cite un document interne qui évoque des appels à la violence lors de conversations en ligne et des phrases telles que «Soyez prêts au combat», «Devenez cruels, cessez d’appeler cela une marche ou une manifestation», «Le Congrès doit entendre les bruits de vitres brisées et de portes défoncées».

D’après un membre du FBI, le bureau de Norfolk a en 45 minutes rédigé un rapport sur ces informations et l’a envoyé à d’autres bureaux. Une autre source contactée par le journal souligne que les données en question n’étaient pas vérifiées.

Auparavant, la chaîne NBC a rapporté que le FBI et le département de police de New York avaient averti la police du Capitole d’éventuelles émeutes lors de manifestations en faveur du Président sortant.

Trump nie toute responsabilité

Le 6 janvier, des partisans de Donald Trump ont forcé l’entrée du Capitole afin d'empêcher le Congrès de confirmer la défaite électorale du Républicain à la présidentielle de novembre. Les scènes de chaos se sont soldées par la mort de cinq personnes.

Le Président sortant, qui fait désormais l’objet d’une procédure de destitution pour «incitation à l’insurrection», a nié ce mardi 12 janvier toute responsabilité dans les violences commises par ses partisans au Capitole.

Dossier:
Le Congrès US envahi par des manifestants (52)

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Tags:
FBI, Donald Trump, Congrès des États-Unis, Capitole, États-Unis, émeutes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook