Amérique du Nord
URL courte
Par
111522
S'abonner

Joe Biden a fait réaménager la décoration de son bureau à la Maison-Blanche. Les changements effectués marquent une rupture avec son prédécesseur.

La presse a été conviée à pénétrer dans le Bureau ovale réaménagé au goût de Joe Biden. Le nouveau Président y a ordonné quelque changements dans la décoration, rapporte le Washington Post.

Il a en particulier fait enlever le portrait d'Andrew Jackson, septième Président américain, qui avait valu à Trump de recevoir une volée de bois vert en 2017. À l’époque, l’ancien Président avait en effet organisé une cérémonie en l’honneur d’indiens navajos devant ce portrait, alors qu’Andrew Jackson est connu pour avoir promulgué l’Indian Removal Act, ordonnant l’expulsion de milliers d’indiens de leurs terres.

Joe Biden a fait remplacer Andrew Jackson par un portrait de Benjamin Franklin, plus consensuel.

Le nouveau Président a aussi fait entrer plusieurs bustes dans le Bureau ovale. Il s’agit notamment de ceux de Martin Luther King, Rosa Parks et Eleanor Roosevelt, première femme à médiatiser le rôle de First Lady.

Les journalistes ont également noté la présence d’une représentation de César Chavez, syndicaliste paysan et défenseur des droits civiques pour les latino-américains. La petite-fille du militant fait d’ailleurs aujourd’hui partie de l’administration Biden et dirige le bureau des Affaires intergouvernementales de la Maison-Blanche

Joe Biden a aussi fait remettre en place la célèbre toile Avenue in the Rain, du peintre impressionniste Childe Hassam. Celle-ci représente la Cinquième Avenue de New York, ornée de drapeaux américains dégoulinant de pluie. L’œuvre semble appréciée des Présidents démocrates, puisqu’elle trônait déjà dans le Bureau ovale sous Clinton et Obama, avant d’être retirée par Trump.

Joe Biden a pris possession de ses quartiers à la Maison-Blanche quelques heures après sa cérémonie d’investiture, le 20 janvier. À son arrivée, il y a trouvé une lettre laissée par Donald Trump. S’il a refusé d’en révéler le contenu, le nouveau Président a qualifié sa teneur de «très généreuse et aimable».

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Un sondage donne la personnalité politique préférée des Français
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Tags:
Martin Luther King, peinture, Maison blanche, Bureau ovale, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook