Amérique du Nord
URL courte
Par
3720
S'abonner

Le nouveau secrétaire d’État américain sera Antony Blinken: tel est le résultat du vote au Sénat. Le chef de la diplomatie, qui est un confident de longue date du Président Biden, a déclaré notamment que Washington s’apprêtait à reconduire le traité New Start avec la Russie.

Le Sénat américain a approuvé la candidature d’Antony Blinken en qualité de secrétaire d'État, montrent les résultats du vote.

Le nouveau chef de la diplomatie américaine est un compagnon de route de longue date du Président Joe Biden. Il a été conseiller adjoint à la sécurité nationale au sein de l'administration de Barack Obama, dont Joe Biden était le vice-Président, et premier sous-secrétaire d’État.

Lors des auditions, Antony Blinken s'est prononcé en faveur d’une attitude sérieuse des États-Unis face aux défis de la Russie, mais a souligné que l'administration Biden avait l'intention de proroger l’unique traité stratégique restant avec ce pays, New Start. Il a également estimé nécessaire de réviser la politique étrangère de l'administration de Donald Trump, y compris le retrait de l'accord nucléaire avec l'Iran.

Qui est Antony Blinken

Diplômé d’Harvard, Anthony Blinken a fait du droit à New York et a été journaliste au The New Republic tout en écrivant pour le New York Times, le New York Times Magazine et Foreign Affairs.

Il est membre du personnel du Conseil de sécurité nationale entre 1994 et 2001. Après avoir quitté l’administration Clinton, Blinken a été chercheur principal au Center for Strategic and International Studies.

De 2002 à 2008, il travaille pour la commission des affaires étrangères du Sénat qui est présidée par Joe Biden. Entre 2009 et 2013, il est conseiller à la sécurité nationale du vice-Président Joe Biden.

Il est conseiller adjoint à la sécurité nationale de 2013 à 2015 et sous-secrétaire d’État de 2015 à 2017.

C’est lui qui a conseillé Joe Biden sur les questions de politique étrangère pendant la campagne présidentielle.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Tags:
secrétaire d'Etat, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook