Amérique du Nord
URL courte
Par
12693
S'abonner

Les pays visés par les sanctions américaines, comme la Russie, l’Iran et le Venezuela, essaient de réduire leur dépendance vis-à-vis du dollar et utilisent des devises alternatives. Une mesure qui pourrait avoir un impact négatif sur les États-Unis, écrit le think tank du Congrès américain.

Les sanctions économiques américaines pourraient restreindre l'accès au système financier américain et miner le dollar, note le Service de recherche du Congrès (CRS) américain:

«Les décideurs politiques ont exprimé des préoccupations à long terme concernant le recours généralisé par les États-Unis à des sanctions restreignant l'accès au système financier américain, ce qui pourrait éroder le statut du dollar américain dans l'économie mondiale».

Des effets économiques pour les États-Unis

Selon ce rapport, les États-Unis utilisent souvent leur monnaie comme levier dans leur politique étrangère, notamment en restreignant l'accès au dollar et aux marchés financiers pour l'Iran, la Russie et le Venezuela. Cette approche pourrait avoir des conséquences négatives, souligne le think tank. Pour réduire leur dépendance au dollar, les pays en question examinent d’autres moyens, notamment les devises numériques et les systèmes de paiements sans dollar.

«De nombreux gouvernements étrangers visés par les sanctions financières américaines et leurs partenaires économiques étudient et créent de plus en plus des moyens de réduire leur dépendance vis-à-vis du dollar», notent les analystes avant de conclure: «Si les pays passent du dollar à des devises alternatives, les États-Unis pourraient entre autres faire face à des coûts d'emprunt plus élevés».

Se détacher du dollar

La Russie a annoncé à maintes reprises étudier des possibilités pour réduire sa dépendance à l’égard du dollar. Ainsi, le pays a passé des accords avec la Chine et la Turquie sur des règlements en monnaie nationale. De plus, la Russie ne cesse d’augmenter ses réserves en or. En janvier, la part d’or dans les réserves de change russes a pour la première fois dépassé celle du dollar.

D’après les données de la Banque centrale russe, entre 2013 et 2017, la part des paiements en dollars dans les exportations de biens et services a chuté de 80 à 68%.

«Sur fond d’une utilisation de plus en plus agressive de sanctions financières de l’administration américaine, la Russie continue sa politique visant à dédollariser progressivement l’économie », expliquait début 2020 le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview accordée au Times of India.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Une candidate du RN suspendue en Auvergne-Rhône-Alpes pour un tweet antisémite
Tags:
Congrès des États-Unis, sanctions économiques, dédollarisation, dollar US
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook