Amérique du Nord
URL courte
Par
10319154
S'abonner

Présentant son discours de programme au département d’État jeudi 4 février, Joe Biden a qualifié la Chine de concurrent majeur des États-Unis et a promis que la concurrence avec Pékin serait menée à partir d’une position de force.

Intervenant lors d’un premier discours diplomatique en qualité de Président au département d’État, Joe Biden a désigné le concurrent principal des États-Unis.

Il a déclaré que son administration «relèverait directement les défis posés [à] notre prospérité, notre sécurité et nos valeurs démocratiques par notre concurrent le plus sérieux: la Chine». 

«Nous allons faire face aux abus économiques de la Chine, contrer ses actions agressives et coercitives, et repousser l’attaque de la Chine contre les droits de l’Homme, la propriété intellectuelle et la gouvernance mondiale», a-t-il détaillé.

Coopérer dans l’intérêt des USA

Néanmoins il a exprimé être prêt à travailler avec Pékin lorsque cela était dans l’intérêt américain.

«Nous allons concurrencer en position de force», a-t-il martelé.

Pékin avait, par le passé, rejeté toutes les accusations exposées par Donald Trump.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Tags:
Joe Biden, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook