Amérique du Nord
URL courte
Par
24646
S'abonner

Bien que l’émission du présentateur Lou Dobbs ait la meilleure audience de Fox News, la chaîne a décidé de l’annuler. En question, son soutien à Donald Trump et les théories conspirationnistes.

La chaîne Fox Business, petite sœur de Fox News, ne diffusera plus l’émission de Lou Dobbs «Lou Dobbs Tonight» qui était l'un des plus ardents soutiens de l'ancien Président américain Donald Trump.

L'émission de Lou Dobbs avait la meilleure audience de la chaîne, avec un peu plus de 300.000 téléspectateurs en moyenne chaque soir. Âgé de 75 ans, Lou Dobbs a travaillé les dix dernières années pour son émission.

Pro-Trump

Dans l'une des premières déclarations de Donald Trump depuis son départ de la Maison-Blanche, le désormais ex-Président américain a félicité son soutien, affirmant que Dobbs «était génial», ajoutant que «personne n'aime plus l'Amérique que Lou. Il avait un public nombreux et fidèle qui surveillera de près son prochain pas, moi inclus».

Le soutien de Lou Dobbs à Trump a à plusieurs reprises dérangé au sein de l'entreprise, a déclaré une source de CNN, parce que de nombreux publicitaires ne voulaient pas être associés à son contenu.

Condamnation

Cette annonce intervient au lendemain de l'assignation en diffamation de Fox News et de Lou Dobbs par la société informatique Smartmatic qui leur réclame 2,7 milliards de dollars pour avoir relayé des théories complotistes l’impliquant à tort.

Le Los Angeles Times, qui a été le premier à annoncer la nouvelle, a déclaré que Dobbs «reste sous contrat chez Fox News, mais il ne réapparaîtra probablement plus sur les réseaux de l'entreprise».

Lire aussi:

Régionales: «Ces élections étaient sabotées dans tous les sens du terme»
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Tags:
présentateur de télévision, Fox News Channel, Fox News, émissions, Donald Trump, anti-Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook