Amérique du Nord
URL courte
Par
71025
S'abonner

L’avocat d’un leader du groupe paramilitaire Proud Boys a indiqué le 8 février que Trump avait encouragé ses partisans qui ont pris d’assaut du Capitole début janvier. Cette déclaration intervient en pleine procédure de destitution contre l’ex-Président.

Donald Trump a encouragé ses soutiens à agir, selon l’avocat d’un chef du groupe paramilitaire Proud Boys, Ethan Nordean, qui figurait au nombre des partisans de Donald Trump lors de l’assaut du Capitole le 6 janvier, indique une requête de la défense. Cette déclaration date du 8 février, la veille du procès en destitution de Trump qui est accusé d’incitation à l’insurrection.

«Les convictions de M.Nordean, telles qu'elles sont énoncées dans la plainte et dans le mémorandum, n'étaient pas uniques. Des milliers de personnes se sont rendues à Washington le 6 janvier pour protester contre le résultat de l'élection présidentielle de 2020. Encouragés par Donald Trump, d'autres politiciens, ses avocats et les médias, ces gens croyaient que l'élection avait été truquée. Des centaines, voire des milliers, de personnes sont entrées dans le Capitole comme M.Nordean l'aurait fait», a constaté l’avocat d’Ethan Nordean, Corey Endo, dans le dossier préliminaire au tribunal de district des États-Unis à Seattle, demandant sa libération.

Pour rappel, le service de renseignement intérieur des États-Unis (FBI) avait accusé Ethan Nordean d'avoir comploté avec d'autres Proud Boys l’assaut du Capitole. Suite à cette accusation, il est passible d'une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans de prison.

Assaut du Capitole

Des affrontements ont éclaté dans les rues de Washington entre partisans de Donald Trump et forces de l’ordre durant la session conjointe des deux chambres du Congrès qui devait certifier l'élection de Joe Biden. Le 6 janvier, des partisans de l’ex-Président des États-Unis sont parvenus à pénétrer dans le Capitole, à Washington D.C.. Cinq personnes, dont un officier de police, ont trouvé la mort dans les heurts. Au moins 52 personnes avaient été interpellées le soir-même.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
politique, destitution, justice, Donald Trump, Capitole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook