Amérique du Nord
URL courte
Par
13830
S'abonner

Par accident, la sénatrice américaine Tina Smith est arrivée au procès en destitution de Donald Trump dans des chaussures de deux paires différentes.

Venue assister au procès en destitution de Donald Trump, la sénatrice américaine Tina Smith a remarqué que l'une de ses chaussures était noire et l'autre dorée.

«Je pense que j'avais l’esprit trop occupé ce matin», a-t-elle écrit sur Twitter, partageant la photo de ce qu’elle portait.

​En effet, comme le montre ce cliché, même si la forme de ses chaussures est presque la même, elles sont bien de couleurs différentes.

Procès en destitution

Visé par un second procès en destitution, Donald Trump a été acquitté le 13 février par le Sénat américain. 57 sénateurs ont voté en faveur d'un verdict de culpabilité et 43 contre, soit 10 voix en deçà de la majorité requise de 67 voix. La majorité des deux-tiers nécessaire à la condamnation n'a donc pas été atteinte.

L’ex-Président avait été mis en accusation en janvier par la Chambre des représentants pour incitation à l'insurrection en lien avec l'assaut du Capitole le 6 janvier. Donald Trump est ainsi le premier Président américain qui a été ciblé par deux procédures d’impeachment. Il avait déjà été acquitté au terme d'un premier procès il y a un an, qui concernait les pressions présumées exercées sur l'Ukraine afin que Kiev ouvre une enquête sur Joe Biden et son fils, Hunter Biden.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
destitution, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook