Amérique du Nord
URL courte
Par
382267
S'abonner

Invité à participer à la Conférence de l'action politique conservatrice où Donald Trump devrait prendre la parole, Mike Pence a préféré décliner l’invitation, selon les informations de Fox News.

L'ancien vice-Président américain Mike Pence a refusé d’assister à un événement où Donald Trump devrait faire sa première apparition publique depuis la fin de son mandat présidentiel, rapporte Fox News.

Le 28 février, c’est en marge de la Conférence de l'action politique conservatrice (CPAC) que l’ex-Président des États-Unis est attendu pour un discours. Il devrait parler de l'avenir du Parti républicain et du mouvement conservateur, ainsi que critiquer la politique migratoire du Président Joe Biden, selon la chaîne.

Relations tendues

Mike Pence, invité également à prendre la parole lors de l’événement, a refusé net d’y prendre part. Selon Fox News, l'équipe de l’ex-vice-Président avait assuré que Pence avait nourri une certaine «amertume» envers Trump après l'émeute du 6 janvier au Capitole.

L'ancien directeur de cabinet de Pence, Marc Short, a cependant déclaré vendredi à Fox News que Pence et Trump se parlaient toujours.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
L’Allemagne «préoccupée» par le sort de la société civile en Russie: Moscou répond
Tags:
Capitole, discours, relations, Donald Trump, Mike Pence
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook