Amérique du Nord
URL courte
Par
0 74
S'abonner

Un habitant de l’Arizona est accusé d’avoir mis en scène son enlèvement «comme prétexte pour ne pas aller au travail», annonce la police.

La petite ville de Coolidge, dans l’Arizona, a failli connaître une histoire de kidnapping audacieux mais… la victime l’avait en fait elle-même organisé.

Mains liées dans le dos, bandana dans la bouche

Début février, les forces de l’ordre ont retrouvé le jeune homme près d’un château d’eau. Ses mains étaient liées dans son dos et il avait un bandana dans la bouche.

La «victime» a déclaré aux policiers qu’elle avait été kidnappée par deux hommes masqués. M.Soules a également assuré que ses kidnappeurs l’avaient frappé et qu’il avait perdu connaissance pour être conduit à l’endroit où il a été découvert.

Les raisons de son acte

Après avoir consulté les caméras de surveillance et mené une brève enquête, les forces de l’ordre ont constaté que le jeune homme avait en réalité menti pour éviter de se rendre au travail.

«Brandon Soules, âgé de 19 ans, a été arrêté le 17 février 2021 pour de fausses déclarations et a reconnu lors de l’audition qu’il avait élaboré cette histoire comme une excuse pour ne pas travailler», a écrit la police sur Facebook.

Lire aussi:

Un ancien ministre de Hollande et Mitterrand entendu sur des accusations de viols sur mineur
Les États-Unis s’abstiennent de partager leurs vaccins anti-Covid avec d’autres pays
Une boule de titane pesant 41 kg et présentant des écritures cyrilliques trouvée sur une plage aux Bahamas
Tags:
travail, enlèvement, kidnapping, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook