Amérique du Nord
URL courte
Par
Le Congrès US envahi par des manifestants (64)
1582
S'abonner

Un vétéran accusé d’avoir participé à l’assaut du Capitole à Washington début janvier avait servi par le passé dans le corps des Marines chargé de transporter par hélicoptère le Président des États-Unis, selon le Washington Post.

L’un des participants à l’invasion du Capitole le 6 janvier a servi dans un escadron d’hélicoptères du corps des Marines chargé de transporter le Président des États-Unis et d’autres personnalités, d’après les informations du Washington Post.

John Daniel Andries, 35 ans et originaire du Maryland, a rejoint les Marines en 2004, puis l’escadron «Marine One» deux ans plus tard. Il dirigeait alors l’équipe chargée de la maintenance des hélicoptères présidentiels. Ses membres possèdent une habilitation trop secrète et une autre appelée «Yankee White», réservée au personnel proche du Président, précise le quotidien.

M.Andries avait été arrêté en février, poursuivi notamment pour «intrusion violente et trouble à l’ordre public sur le sol du Capitole». Puisque le prévenu a plaidé non-coupable, le juge a repoussé l’audience au mois de mai, le temps que les preuves de sa présence sur les lieux soient réunies, selon la chaîne WUSA9. Son rôle précis au sein de l’armée n’avait pas été divulgué à l’époque.

D’après le dossier d’accusation rédigé par le FBI, le mis en cause a été aperçu dans au moins une vidéo et plusieurs photos des événements du 6 janvier. Il se serait introduit dans le bâtiment par une fenêtre brisée, à un moment où les policiers s’étaient retrouvés dépassés par la foule.

D’autres militaires impliqués

Toujours selon le Washington Post, quelque 30 vétérans de l’armée américaine ont fait l’objet de poursuites pour leur participation à cette émeute. La plupart étaient des membres de l’infanterie, des conducteurs de véhicule ou des mécaniciens. L’un d’entre eux a servi dans les services de renseignement de la Marine.

Mais John Daniel Andries se distingue ici par son poste particulièrement élitiste. Commençant sa carrière sous l’administration George W. Bush, il l’a terminée en 2009 sous Barack Obama au grade de caporal suppléant sans jamais avoir été déployé au combat.

«Traitres, terroristes»

Lors de cette journée, des partisans de Donald Trump ont affronté les forces de l’ordre afin d’empêcher la certification de l’élection de Joe Biden. Cinq personnes, dont un policier, ont trouvé la mort. Fin janvier, les suicides de deux policiers ont également été liés à cet événement.

Souvent qualifiés de «voyous» par les républicains, les participants à cette attaque ont parfois été plus sévèrement jugés par les démocrates. «Il y a eu des traîtres aujourd’hui dans cette chambre», a déclaré Ruben Gallego, représentant démocrate de l’Arizona à la Chambre des représentants. Les sénateurs démocrates Chuck Schumer et Ron Wyden les ont même qualifiés de «terroristes nationaux».

Dossier:
Le Congrès US envahi par des manifestants (64)

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
militaires, hélicoptères, marines US, vétéran, Capitole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook