Amérique du Nord
URL courte
Par
4541
S'abonner

Le départ de Donald Trump de la Maison-Blanche s’est répercuté sur les résultats de sa bête noire, CNN, qui a connu une chute de 36% de son audience le soir. La chaîne Fox News, naguère prisée par Donald Trump, connaît elle aussi une baisse de popularité.

CNN a vu son nombre de téléspectateurs aux heures de grande audience dégringoler d’un million depuis le départ de Donald Trump du poste présidentiel, rapporte Fox News en se référant aux mesures de Nielsen Media Research.

Selon ces chiffres, entre le 4 novembre (jour de l’élection présidentielle) et le 20 janvier (jour de l’investiture de Joe Biden), CNN recueillait en moyenne 2,5 millions de spectateurs le soir. Or, depuis le 21 janvier, ce chiffre est tombé à 1,6 million en moyenne, soit une baisse de 36%. Dans le détail, la chaîne a perdu 47% de ses spectateurs âgés de 24 à 54 ans.

Pour sa part, la chaîne Fox News, naguère prisée par Donald Trump, a aussi connu un déclin de popularité évalué à 13% de son chiffre quotidien de téléspectateurs et aux heures de grande audience.

Histoire d’amour et de trahison

À l’époque où Donald Trump possédait encore un compte Twitter, il y sévissait régulièrement contre les médias qui diffusaient selon lui des «fake news», CNN en tête. Cet antagonisme ne se limitait pas aux réseaux sociaux. En effet, lors de sa première conférence de presse depuis l’élection de 2016, M.Trump n’a pas permis à un journaliste de la chaîne de lui poser une question.

En novembre 2018, la chaîne a même déposé devant la justice une plainte contre l’administration américaine pour contester la suppression de l’accréditation à la Maison-Blanche de son journaliste Jim Acosta, consécutive à son accrochage avec M.Trump lors d’une autre conférence de presse.

Dans cette affaire, CNN a trouvé un allié inattendu: Fox News, connue pour soutenir ouvertement Donald Trump, qui s’est jointe à la procédure judiciaire, soulignant que les accréditations «ne devraient pas être utilisées comme une arme». L’accréditation de M.Acosta a été rétablie.

«Presque irregardable»

Après l’élection du 4 novembre et l’avalanche de tweets du Président sortant criant à la fraude, le soutien manifesté par la chaîne conservatrice à son égard a commencé à s’évaporer. Son présentateur vedette Neil Cavuto a coupé la parole à Kayleigh McEnany, porte-parole de la Maison-Blanche qui, lors d’une conférence de presse, a accusé les Démocrates d’avoir truqué le processus électoral.

«À moins qu’elle ait plus de détails pour étayer ses accusations, je ne peux continuer à vous montrer ça», s’est justifié le présentateur.

Excédé, Donald Trump a lâché que Fox News était «presque irregardable» à cause d’«entretiens incessants avec les Démocrates», appelant ses partisans à se tourner vers OANN, Newsmax «ou toute autre chaîne». Toujours d’après l'échelle de Nielsen, cela n’a pas vraiment aidé Newsmax, dont les chiffres sont également en chute.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
Fox News, médias, CNN, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook