Amérique du Nord
URL courte
Par
40389
S'abonner

S'exprimant lors de sa première conférence de presse présidentielle, Joe Biden, 78 ans, a déclaré qu'il voulait à nouveau se porter candidat pour l'élection de 2024.

Joe Biden a annoncé son intention de participer à la prochaine élection présidentielle américaine de novembre 2024, lors de sa première conférence de presse donnée depuis la Maison-Blanche.

«Ma réponse est oui. J’entends briguer une réélection. C’est ce à quoi je m’attends», a indiqué le Président.

En janvier, Joe Biden, 78 ans, est devenu l’homme le plus âgé à être investi des pouvoirs présidentiels aux États-Unis. Son âge avancé avait nourri l'hypothèse qu'il n'effectue qu'un seul mandat de quatre ans.

Pendant la conférence de presse, le Président a en outre espéré que la vice-Présidente Kamala Harris, 56 ans, serait de nouveau sa colistière.

L’ancienne procureure et sénatrice figure parmi les candidats déjà pressentis pour la présidentielle, selon les médias. En 2019, elle s’est présentée à la primaire démocrate mais a jeté l'éponge avant les premiers votes début 2020.

Présidentielle 2024: Biden, Pompeo et Trump?

Début mars, l’ex-secrétaire d’État Mike Pompeo n’a pas écarté la possibilité de porter sa candidature à la prochaine présidentielle.

Donald Trump a aussi fait savoir qu’il pourrait se présenter de nouveau à l’élection de 2024. Selon Fox News, M.Trump avait déjà fait allusion à une telle option début décembre. L’agence Bloomberg a aussi indiqué que l’ex-chef d’État américain examinait sérieusement cette option.

En mars, il a assuré, après son discours à la conférence annuelle des conservateurs (CPAC), ne pas avoir de candidat à sa taille en vue des primaires du Parti républicain en 2024.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Des médecins avouent avoir vacciné des moins de 55 ans à l’AstraZeneca malgré une recommandation contraire
Tags:
Kamala Harris, présidentielle américaine 2024, Joe Biden, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook