Amérique du Nord
URL courte
Par
8123
S'abonner

La police de la ville californienne d'Orange a fait état d'une fusillade mercredi avec «plusieurs victimes sur les lieux». Les médias locaux ont indiqué que quatre personnes avaient été tuées avant qu'un suspect ne soit arrêté.

Peu de détails officiels sur les faits survenus à Orange, située au sud-est de Los Angeles, étaient immédiatement disponibles, mais le service de presse de la ville (CNS) et la chaîne de télévision KNBC-TV ont indiqué qu'en plus des quatre morts, deux personnes avaient été blessées par balles.

Le département de police d'Orange a déclaré sur sa page Facebook que des agents étaient arrivés vers 17h30, heure locale, «alors que des coups de feu étaient tirés et ont localisé plusieurs victimes sur les lieux, dont des morts.»

La déclaration de la police indiquait qu'une «fusillade impliquant un officier» avait eu lieu et que la situation était depuis «stabilisée», sans autre menace pour le public.

Troisième fusillade en deux semaines

KNBC-TV a rapporté que la fusillade a éclaté dans une zone commerciale à Orange, une ville située au sud-est de Los Angeles. La chaîne de télévision et CNS ont indiqué que parmi les morts figurait un enfant. Plusieurs médias ont également indiqué que le tireur comptait parmi les blessés.

C'est la troisième fusillade en deux semaines aux États-Unis.

Le 16 mars, huit personnes ont été tuées dans trois spas de la région d'Atlanta. Et 10 personnes ont été tuées le 22 mars lorsqu'un homme a ouvert le feu dans un supermarché de Boulder, dans le Colorado. Les suspects de ces deux fusillades ont été arrêtés.

Réagissant sur Twitter aux événements de mercredi à Orange, le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a qualifié la fusillade d'«horrible et déchirante».

 

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
suspect, poste de police, police, Californie, fusillade
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook