Amérique du Nord
URL courte
Par
151317
S'abonner

Après un séjour dans le Delaware où il aurait suivi des cours de dressage, Major, l’un des chiens du Président Biden, est rentré à la Maison-Blanche et a déjà mordu une autre personne, relate CNN.

Le berger allemand de trois ans appartenant à Joe et Jill Biden a été impliqué dans un autre incident de morsure qui a nécessité des soins médicaux, a annoncé la chaîne de télévision CNN.

L’incident a eu lieu le 29 mars sur la pelouse sud de la résidence présidentielle. Major, le plus jeune des deux chiens des Biden, a mordu un employé du service des parcs nationaux pendant une promenade, précise la chaîne.

«Oui, Major a mordu quelqu'un lors d’une promenade. Par précaution, cette personne a été examinée par les membres du Service médical de la Maison-Blanche avant de retourner au travail sans blessure», a déclaré à CNN Michael LaRosa, porte-parole de Jill Biden.

Major, issu d’un refuge et adopté par les Biden en 2018, est rentré à la Maison-Blanche la semaine dernière, après un séjour de deux semaines au domicile des Biden à Wilmington, dans le Delaware.

Premier «incident de morsure»

Son départ avait fait suite à une autre morsure. Le 8 mars, il avait mordu un employé du Secret Service. La porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki, avait alors qualifié la blessure de «mineure» et expliqué le comportement de Major par la nécessité de «s’habituer à son nouvel environnement et aux nouvelles personnes».

Selon la Maison-Blanche, Major et le berger allemand plus âgé des Biden, Champ, ont depuis suivi des cours de dressage supplémentaires à Wilmington.

«C’est un chien adorable, 85% des gens là-bas l’adorent. Il ne fait que les lécher et remuer la queue. Mais... je comprends que certaines personnes, naturellement, ont peur des chiens», avait raconté M.Biden à ABC News.

Major le chien avait déjà fait parler de lui en novembre 2020 lorsque Joe Biden, qui venait d’être élu Président mais n’était pas encore entré dans ses fonctions, s'était fracturé le pied droit en jouant avec lui. Il avait dû ensuite porter une botte orthopédique.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
Washington, présidence américaine, Joe Biden, berger allemand, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook