Amérique du Nord
URL courte
Par
14647
S'abonner

Trois membres des forces de l’ordre de l’État américain de Géorgie ont été blessés par un homme noir tirant au fusil d’assaut AK-47. Une vidéo le montre faire feu sans relâche avant d’être abattu.

Le bureau du shérif du comté de Carroll, dans l’État de Géorgie, a rendu publique une vidéo montrant un suspect en train de tirer sur des membres des forces de l’ordre avec un fusil d’assaut AK-47 après une course-poursuite à grande vitesse. Cela a coûté la vie au suspect, lequel a blessé trois agents.

La poursuite a débuté en pleine nuit, le 12 avril, et a impliqué deux suspects «qui tiraient activement sur des agents et constituaient une menace majeure pour [la] communauté», selon le communiqué des forces de l’ordre publié sur Facebook. Ce sont des adjoints du shérif et des policiers qui ont pris part à la poursuite.

La séquence montre une voiture de patrouille avec deux agents à bord fonçant vers l’endroit où un policier avait été plus tôt blessé à plusieurs reprises à l'intérieur de son véhicule. Un homme se trouvant au bord de la route leur a alors tiré dessus à plusieurs reprises à l’aide d’un fusil d’assaut AK-47 en les blessant tous deux.

L’assaillant abattu

Les deux adjoints ont riposté et l’ont abattu. L’Afro-Américain a été plus tard identifié comme un homme de 28 ans venant de l’Alabama. L’autre suspect, son cousin de 22 ans en provenance du même État, a été placé en garde à vue.

Il est détenu à la prison du comté de Carroll, selon Fox News.

Tout en saluant «les efforts héroïques de tous les officiers et organismes impliqués», le bureau du shérif a tenu à souligner que les faits auraient «pu entraîner la mort de plus d’agents et que les suspects auraient pu constituer une menace bien plus grande pour le public».

Armés d’un AK-47

Depuis le mois de mars, au moins deux Afro-Américains de différents États ont tiré sur les forces de l’ordre avec des AK-47. Par exemple, dans un parc de Little Rock, dans l'Arkansas, le 21 mars, ou encore à Akron, dans l’Ohio, le 13 avril, où le suspect faisait feu dans une maison à l’intérieur de laquelle se trouvaient plusieurs personnes, dont trois enfants. Selon la police, il s’agissait d’un «différent familial».

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
police, États-Unis, Géorgie (État américain), AK-47
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook