Amérique du Nord
URL courte
Par
71612
S'abonner

Joe Biden a signé vendredi un décret pour maintenir le plafond de réfugiés accueillis chaque année aux États-Unis au niveau historiquement bas de 15.000, a déclaré un responsable de son administration, le Président renonçant ainsi à son projet de porter cette limite à 62.500.

Ce plafond à 15.000 a été fixé par son prédécesseur Donald Trump dans le cadre de sa politique de lutte contre l'immigration. Il y a deux mois, Joe Biden avait envisagé de le porter à 62.500 et un groupe de parlementaires démocrates l'avait appelé vendredi à agir en ce sens.

Le nombre sera néanmoins augmenté

En vertu du décret de Joe Biden, les États-Unis vont néanmoins élargir les possibilités d'accès au statut de réfugié aux États-Unis à une plus grande partie de la population mondiale, a déclaré le responsable, qui a requis l'anonymat.

L'examen mené par l'équipe de Joe Biden sur le programme d'admission des réfugiés, hérité de l'administration Trump, a révélé qu'il était «encore plus réduit que nous ne l'avions pensé et qu'il nécessitait une révision majeure afin de revenir aux chiffres auxquels nous nous sommes engagés», a dit ce responsable.

«Cette révision est en cours et nous permettra d'augmenter considérablement le nombre d'admissions dans les années à venir», a-t-il ajouté.

Lire aussi:

En continu: une roquette tirée depuis Gaza frappe un immeuble à Ashdod, plusieurs blessés
Tsahal affirme avoir déjoué une attaque du Hamas impliquant une arme sous-marine - vidéo
L’hôtel de ville de Nice arbore le drapeau israélien – photo
Tags:
réfugiés, immigration, Donald Trump, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook