Amérique du Nord
URL courte
Par
14544
S'abonner

Plusieurs actions ont été mises en place le 20 avril aux États-Unis pour inciter les gens à se faire vacciner, et notamment des distributions gratuites de cannabis. Elles ont été organisées par des activistes pour la légalisation de cette drogue.

Afin d’encourager les Américains à se faire vacciner contre le Covid-19, des «joints» de cannabis ont été distribués le 20 avril dans plusieurs villes du pays dont New York et Washington aux personnes vaccinées.

«Aujourd’hui, nous menons l’action "des joints pour des piqûres", c’est une distribution gratuite de cannabis», a déclaré à Sputnik Nicolas Schiller, l’un des fondateurs de la DC Marijuana Justice (DCMJ), organisation non-gouvernementale qui milite pour la légalisation du cannabis.

Pour recevoir un peu de cette drogue, il était indispensable de présenter son certificat de vaccination.

Selon M.Schiller, cette action vise à promouvoir la vaccination parmi ceux qui hésitent à la faire. Au total, plus de 4.000 personnes se sont intéressées à ce cannabis à New York, a détaillé Nicolas Schiller. Cependant, certains ont tenté de recevoir des «joints» en présentant uniquement un test d’anticorps positif.

Dans un communiqué, l’organisation note que cette action vise également à souligner la nécessité de poursuivre la réforme locale et nationale du cannabis.

Fin mars, l’utilisation de la marijuana à usage récréatif a été légalisée dans le 15e État américain, celui de New York, par son gouverneur, Andrew Cuomo. Les personnes de plus de 21 ans sont autorisées à en consommer et à en vendre. Elles peuvent avoir en leur possession jusqu’à 85 grammes de cannabis

Cette action a été organisée au lendemain de l’ouverture de la vaccination à tous les adultes de plus de 16 ans aux États-Unis et le jour même de la tenue annuelle de rassemblements militants pour la légalisation de la marijuana.

Beignets, bière et bons d’achat pour promouvoir la vaccination

Plusieurs commerçants organisent des actions pour inciter la population à se faire vacciner. Krispy Kreme, chaîne de restaurants américaine, offre des beignets gratuits «à tout moment, n'importe quel jour, même tous les jours» jusqu'à la fin de l'année pour les personnes vaccinées.

Une bière gratuite de Sam Adams est offerte aux 10.000 premières personnes qui publient des preuves de vaccination suivies du hashtag #ShotForSam sur les réseaux sociaux.

Enfin, un crédit de 50 dollars est même offert pour Uber, Sephora, Amazon ou DoorDash par la société de commerce électronique Drop aux 10.000 premières personnes qui publient un selfie avec le hashtag #DropCovid et le tag @JoinDrop sur Instagram.

Situation sanitaire aux États-Unis

Le nombre d’Américains ayant reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid avoisine les 200 millions, objectif fixé par Joe Biden pour ses 100 premiers jours en tant que Président. Selon les données des Centers for Disease Control and Prevention, les États-Unis maintiennent un rythme de trois millions de vaccinations par jour depuis la semaine dernière. Si le rythme reste le même, environ 230 millions d’habitants seront partiellement vaccinés vers fin avril, à la fin de la première centaine de jours de sa présidence.

Selon les derniers chiffres de l’université Johns-Hopkins, plus de 31 millions de cas de contamination ont été enregistrés dans le pays depuis le début de la pandémie. Le 20 avril, plus de 58.000 nouveaux cas ont été recensés.

Lire aussi:

Tsahal affirme avoir déjoué une attaque du Hamas impliquant une arme sous-marine - vidéo
L’hôtel de ville de Nice arbore le drapeau israélien – photo
En continu: une roquette tirée depuis Gaza frappe un immeuble à Ashdod, plusieurs blessés
Tags:
drogue, cannabis, États-Unis, vaccination, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook